Babordages

Pendant qu'ils ne cherchaient pas d'alternative, nous pensions à un #PlanB.

La guerre du like

Le 15 juillet 2012, une vidéo est postée sur YouTube. Il s’agit du clip d’un chanteur coréen dénommé Psy, la chanson s’appelle Gangnam Style.

A la sortie du single, il est directement placé en tête du classement sud-coréen.

Le 28 août 2012, la vidéo  se classe numéro un du classement YouTube Top 100 Music Videos.

Le 5 septembre 2012, le clip atteint le stade des 5 millions de vues par jour.

Le 20 septembre 2012, le clip a battu le record mondial du nombre de « like«  sur YouTube : 2 234 641.

Deux millions deux cent trente quatre mille six cent quarante et un

En 67 jours.

Nous parlons ici, tu l’auras noté, d’un phénomène mondial.

(Si tu es passé à côté de ça, tu fais partie des chanceux, je ne t’ai pas mis de lien, je te laisse prendre tes responsabilités)

 

Le 11 septembre 2013, un peu avant 9h, un braquage à lieu dans une bijouterie à Nice. Les deux malfaiteurs, après avoir menacé le propriétaire avec une arme ont pris la fuite en scooter. Le bijoutier, les poursuivant, les a rattrapé dans une rue adjacente, et a fait feu. Un des voleurs a été touché. Une balle dans le dos. Il est mort.

Logiquement, oui, logiquement, le commerçant a été entendu par les forces de l’ordre et le procureur l’a assigné à résidence, liberté surveillée, bracelet électronique.

Un homme est mort. Un jeune homme homme de 19 ans, multirécidiviste. Un homme qui aurait mérité d’être sanctionné. Oui. Sans aucun doute. Mais il est mort. D’une balle dans le dos. Pour une poignée de bijoux. Mort.

Le jour même, se créé sur facebook une page intitulée sobrement : « Soutien au bijoutier de Nice »

(SI tu es passé à côté de ça, tu fais partie des chanceux, je ne te mets pas le lien non plus, pour d’autres raisons, tu l’auras compris)

Vendredi 13 septembre au soir, la page comptabilisait un peu plus de 700 000 « like ».

Samedi 14 septembre, à l’heure ou j’écris ce billet (17h43), nous en sommes à 1 180 387.

Un million cent quatre vingt mille trois cent quatre vingt sept.

En 3 jours.

Nous parlons ici d’un fait divers franco-français.

Tu le vois mon sourcil gauche qui se lève ?

Je n’ai évidemment pas les moyens de vérifier l’authenticité de tous ces « like », je ne suis qu’un blogueur, à peine rigolo. Mais il me semble qu’on a un doute raisonnable comme on dit dans les mauvaises séries judiciaires étasuniennes. Non ?

Pourtant, quand on lit la presse, on n’en voit guère, de doute.

Sélection :

Et pourtant, les méthodes de l’extrême droite en ce qui concerne la colonisation d’Internet et des réseaux sociaux ne sont pas une nouveauté. Commentaires anonymes sous les articles de presse. Diffusion massive de vidéos, de textes. Multiplication des supports. J’en passe et des meilleures.

Je te laisse là cette émission d’@rrêt sur images (il faut être abonné) le passage à 50’37 est particulièrement éclairant.

Outre la candeur de nos journalistes, se pose une autre question.

Qu’est-ce qu’on fout nous autres ?

Et pour une fois, quand je dis « nous autres », je ne parle pas de la vrauche, des staliniens folkloriques, et de notre agitation permanente. Il arrive un moment où le blogueur doit se tourner vers les autres.

JE TE PARLE A TOI AUSSI !!

Tout le monde est dans les choux.

Car oui, l’extrême droite a dix ans d’avance, au moins, sur toutes les autres composantes de l’échiquier politique en ce qui concerne la maîtrise des réseaux virtuels.

L’espace était vide. Ils l’ont pris.

On peut continuer de le dire.

On peut le regretter.

Il va quand même falloir sérieusement se poser la question de la riposte.

Vite.

Post Scriptum : Je ne sais pas ce que valent les données que l’on collecte ici, mais si elles sont fiables, la répartition des « like » par pays est assez édifiante. Robot ? Vous avez dit robot ?

fabu_land

À propos de fabu_land

Rouge et Vert, décoiffé et mal rasé. Daltonien aussi, un peu. Éleveur de Macaque en milieu tempéré. Ne crois ni en Dieu, ni en la Croissance. Ne suis qu'amour, mais faut pas m'emmerder !

Tous les articles par fabu_land →

15 avis sur “La guerre du like

  1. BarDkn

    Les données de socialbakers sont assez fiables pour êtres utilisées contre abonnement payant par tous les services de marketing web dans le monde. C’est la source la plus connue quand on fait des recherches de stats sur facebook…

    Répondre
  2. Yan__EL (@Yan__EL)

    Nous sommes nombreux à faire ce constat et à vouloir reprendre le terrain de la propagande sur les médias et réseaux sociaux.

    La question est… comment ? Par quoi on commence ? Peut-on utiliser les mêmes méthodes que l’extrême droite et se regarder dans le miroir en se couchant ?

    Répondre
  3. J.N

    Ne pas confondre aussi les Like de Youtube et les Like de Facebook. Un like de Youtube n’est possible que si nous sommes inscrit et le nombre d’inscrit sur Youtube est largement inférieur au nombre d’utilisateur de facebook.
    Rajoutons à cela le fait qu’il semblerait que 80% des « like » de cette page soutenant le bijoutier soient des like « fantomes ».

    Répondre
  4. sarah

    Qu’est-ce que cela fait du bien de lire ça ! Et qu’est-ce que cela fait peur de se dire que les médias prennent si peu de recul et font si peu d’investigation avant de balancer leurs articles qui serviront ensuite de base et donc de « vérité » aux commentateurs/chroniqueurs médiatiques de tout genre, qui eux-mêmes serviront d’arguments à mes voisins/voisines dans le style  » mais si c’est vrai, puisque tout le monde a la télé le dit ! »

    Répondre
  5. @desenfumage

    On pouvait rigoler de la fameuse iRiposte. N’empêche que plus à droite encore, ils sont davantage déchaînés, surtout depuis le 6 mai 2012. Impossible de lire un article sans être noyé par leurs trolls, dans les commentaires. Même dans les articles qui ne parlent pas de politique, y en a toujours un pour tout ramener à ça. Il y a encore plus de textes à la con sur les allocs et tout le reste qui tournent sur Facebook, likés même par ceux qui n’ont pas l’habitude d’utiliser le bulletin brun, tant les mots sont bien choisis pour réveiller les instincts primaires. Et la boîte à cons, bien sûr, ça ne date pas d’hier. « Ils l’ont dit à la télé, c’est que c’est vrai ».

    Ne pas utiliser toutes leurs méthodes, c’est certain. Mais il va falloir trouver des moyens d’agir efficacement. Avoir du mal à se regarder dans la glace, à cause des méthodes, c’est une chose. Avoir du mal à se regarder parce qu’on aura rien fait, quand ce sera trop tard, c’est autre chose.

    Répondre
      • @desenfumage

        Je n’ai pas vraiment d’idée sur quoi faire, c’est bien le problème. Je sais juste que s’organiser en groupe, avec les fortes personnalités et les égos, c’est pas toujours facile :)

        Réinformer les gens, présenter des faits et simplement des faits, preuves à l’appui. Faire du fact checking sur les actualités grand public.

        Avoir une présence importante sur le web, notamment dans les commentaires, tout en restant honnête, donc pas de bots à likes.

        Plus facile à dire qu’à faire.

        Répondre
    • @desenfumage

      Rien que les petits groupes se fatiguent déjà vite. Et ces groupes entre eux ne s’entendent pas alors qu’ils défendent les mêmes causes. Ils pourraient former une masse mais ne le font pas.

      Y a qu’à voir les différentes organisations, associations de chômeurs et précaires, éparpillées, trop peu puissantes car chacune dans leur coin. Beaucoup de plaintes à ce sujet, sur Actuchomage que je lis souvent.

      Les petits groupes qui essaient d’agir font des erreurs. Souvent, ils ont quelques abrutis dans leurs rangs. Beaucoup de gens, à l’extérieur, observent, critiquent, ne pardonnent pas la moindre erreur.

      C’est ça aussi le problème. La masse est à l’extérieur, en train de se foutre de la gueule des quelques-uns qui essaient d’agir. En tout cas, c’est mon impression.

      Répondre
  6. matiu

    Bonjour,
    Je lis tous les articles de Babordage car je suis généralement d’accord avec tout ce que vous racontez.
    Mais là, je ne comprends pas pourquoi vous, et d’autres gens très bien (Seb Musset à fait un truc sur le même sujet) vous étonnez du score de cette page immonde : La Pen a fait plus de 6 millions de vois au premier tour en 2012.
    Il n’y a pas de mystère, pas de manipulation, pas de complot. Même pas besoin de mobiliser les robots et autres achats de clic. Ca pue le fascisme parce que 6 millions de personnes en France sont prêts, tout simplement.
    6 millions de personnes, des gens que l’on croise tous les jours dans la rue, des gens qu’on connait, sans doute, sont prêt. Il défilerons le bras tendu, vers le haut ou vers le bas en « quenelle », le jour ou une ordure politicienne le leur demandera.
    Donc voilà, je crois qu’on est OK sur le constat, et je me pose moi aussi plus que jamais la question de la riposte ! oui oui oui !

    Répondre
  7. Firmin

    Les cafards noirs ne se cachent plus, ils sortent dans la rue. Le F Haine gangrène l ‘espace publique, tous les espaces… mais le pire c ‘est que désormais il gangrène les esprits et les valeurs humaines. Je crache sur le F Haine. Le diagnostic est admirablement établi !! Il est temps d ‘agir…

    Répondre
  8. Pingback : Ta gueule, Tartempion ! | Babordages

Répondre à Collectif anarcho-syndicaliste-libertaire-conservateur-36 Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Gauchistes

fabu_landcorinneperpinyaClumsyLa Rédac'

Social

Gazouillis

Newsletter

Une semaine de Babordages par e-mail.