Babordages

Pendant qu'ils ne cherchaient pas d'alternative, nous pensions à un #PlanB.

Éloge du klaxon

Qu’avons-nous fait de ce pays ? Quel monstre avons-nous créé ? Après ces élections municipales, la gueule de bois est violente et va encore durer bien après le second tour…

Bien sûr, il y a une colère légitime. Celle d’un peuple de gauche (oui, il en reste) ignoré, méprisé, insulté, accusé à chaque critique « de faire le jeu du FN » parce que jamais la faute n’incombe aux « socialistes », jamais. Les promesses du candidat Hollande, auxquelles quelques naïfs ont cru, sont aux antipodes de la réalité de chacun d’entre nous. Même les plus sceptiques n’avaient pas imaginé pareil grand écart. Rien n’est plus facile que de consulter le torchon de campagne du candidat (si tu veux pleurer de rage, c’est par là) et tirer ses conclusions. Cette arnaque dure depuis 22 mois.

Autant de mois à subir les insultes des champions mono-neuronaux qui, dans le confort de leurs petites vies bien rangées sur des canapés en velours où ils vomissent sur la révolution, refusent de voir l’appauvrissement général, la précarité galopante, la violence et l’insécurité socioprofessionnelle que, non content de ne pas amoindrir, ce gouvernement accentue.

Quand le MEDEF est reçu en grandes pompes, les associations de chômeurs sont traitées comme des malpropres, les intermittents et précaires sont chassés aux gaz lacrymogènes, le droit au logement s’étouffe de rage, RESF tire la sonnette d’alarme depuis des mois.

Alors oui, nous sommes en droit de poser la question : qu’est-ce qui a changé depuis le départ de Paul Bismuth Ramirez ??? Pour combien d’entre nous la situation s’est-elle améliorée ? Combien sommes-nous à disserter autour de notre plat de pâtes quotidien en nous réjouissant de l’élection de ce président ? En dehors de ces mono-bulbes qui ne trouvent que la création du ridicule et risible « StopBrushing » comme réponse à la colère (on n’avait pas vu plus con depuis « la gauche m’a tuer »… c’est dire), qu’ont-ils à dire sur la misère et l’impatience des gens à vouloir juste vivre dignement ? Quand les gens crèvent par manque de soins, parce que sans toit, sans travail et sans espoir. Parce que, pour eux, il y a pire que l’attente. C’est l’attente du pire… Tu crois qu’ils auraient un gramme de compassion, de compréhension ? Non, ils préfèrent te prendre la tête sur des virgules parce qu’il n’y a pas 9 millions de pauvres, mais 8,99, déconne pas !! Bouffis de morgue, ils sont sur les réseaux sociaux le répulsif le plus puissant à ce gouvernement. Ils pourraient s’occuper du FN, mais ils ne peuvent pas, ils ont atelier de pin’s sur « la guerre c’est moche… »

Il nous est reproché (à nous les rouges, bouffeurs d’enfants ) de souhaiter l’échec de ce gouvernement. Parce que, bien sûr, ce que nous voulons, plus que tout, c’est notre propre malheur. Depuis des mois, nous hurlons que l’erreur politique de ce gouvernement sera l’échec de TOUTE la gauche. Tu les as vus les résultats des municipales ? Il faut qu’on te fasse un dessin pour que tu admettes à quel point on avait raison ?

La gauche est laminée. Parce que vois-tu François, ça ne peut pas se passer autrement quand tu craches sur ceux qui ont voté pour toi, tu sais, les pauvres cons qui t’ont aidé à faire le guignol sur le perron de l’Élysée, toi, qui ne réponds qu’aux attentes d’un électorat de droite qui te méprise, qui manifeste pour ta démission depuis des mois, qui souhaite même une mise sous tutelle (oui oui !).

Le combat contre le FN s’est fait avec un badge, c’est dire l’étendue de leur bêtise, leur impuissance et leur irresponsabilité politique. Pour quiconque a mené campagne lors de cette élection, il était facile d’en mesurer l’efficacité…

Mais le socialiste a la science infuse. Depuis toujours. Le résultat calamiteux de ces municipales est la faute de ces abrutis d’électeurs, de ces cons d’abstentionnistes, de ces décérébrés de FN, du mauvais temps, du soleil, de la raie manta, de ta conne de belle-soeur, bien sûr et surtout de Mélenchon !! Eux ? Non, rien à dire, ils font ce qu’il faut, ils gardent le cap. Ah si ! Il va y avoir un remaniement !!!! WOUAH !!!!

Si, sans déc’, ils vont changer les têtes sur les photos et, abracadabra, tout va s’arranger ! Peuvent-ils entendre, comprendre qu’on s’en fout de qui est assis derrière le bureau ? Qu’ils sont tous les pantins d’une politique foireuse, inefficace et suicidaire ?

Tout dans ce pays est à reconstruire, à réinventer. Il faut remettre, en préalable, tout ce qui est le socle de notre République. Rassembler, partager, échanger, se nourrir les uns des autres, s’écouter. Marteler les valeurs qui nous portent et condamner, toujours, tout le temps, quiconque s’en éloigne.

Faire en sorte que plus jamais nous ne soyons les témoins désespérés de ÇA

Mots-clés : , ,

corinneperpinya

À propos de corinneperpinya

Adepte du parler cru et dru ce qui n'empêche pas une certaine poésie. Colèrophile patentée, j'avance telle la pasionaria, mon petit poing levé. Je suis un troll (ou une crétine) du PG. Comme il se doit, je mange les enfants (mais pas trop c'est indigeste). En attendant la révolution citoyenne, je fais des @mursdescons pour les envoyer au goulag. Mon héros est Jean-Mimi Aplatie, chef du bureau des #journalistesassis. Un sacerdose. En bref, j'ai terrorisé Edwy Plenel, tu comprendras qu'il ne faut pas me chatouiller, je suis très réactive. #mouarf

Tous les articles par corinneperpinya →

Articles connexes

7 avis sur “Éloge du klaxon

  1. Samuel Deniau

     » Il faut remettre, en préalable, tout ce qui est le socle de notre République. Rassembler, partager, échanger, se nourrir les uns des autres, s’écouter.  »
    J’applaudis !

    Répondre
  2. grosmangin anne-marie

    Bravo pour cet « inventaire  » à la « Prévert » et encore, la liste est à revoir, mais la conclusion est : mais toujours le meme président!!!!et après? je pense comme beaucoup que la révolte n’est pas loin……..en ont ils conscience ces arrivistes de la politiques? Marchons tous le 12 avril non pas contre l’austérité, mais pour une Nouvelle République , c’est URGENT…………..la bete immonde est entrée dans nos villes…..j’ai froid….c’est un vers d’une chanson prémonitoire de Ferrat…….Bougeons nous Tous !!!!!!!!!!!!!

    Répondre
  3. juan

    Tes coups de gueule font toujours du bien. J’ai plutôt l’impression qu’il y a désormais une convergence, plus large que jamais, sur l’impasse actuelle (et je ne parle pas que pour moi).

    Le Hic, c’est que l’alternative se cherche encore. Pour ma part, je pense qu’elle ne se trouvera que sur des micro-sujets ; sujet après sujet; convergence après convergence; plutôt que dans des grandes déclarations de part ou d’autres.
    biz

    Répondre

Répondre à Samuel Deniau Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Gauchistes

fabu_landcorinneperpinyaClumsyLa Rédac'

Social

Gazouillis

Newsletter

Une semaine de Babordages par e-mail.