Babordages

Pendant qu'ils ne cherchaient pas d'alternative, nous pensions à un #PlanB.

Dédiabolisation, piège à cons

Publié le par dans avec 2 avis

Enfin. Enfin Marine Le Pen faisait un faux pas (non pas celui auquel vous pensez) mardi dernier, en rendant un hommage vibrant à Dominique Venner, intellectuel raciste (oui. soyons clairs).

Chouette me disais-je, voilà que la fille du borgne s’auto-rediabolise bêtement pour un dépressif qui choisissait de finir ses jours sous les feux des projecteurs. Enfin me disais-je, les médias vont lui tomber dessus, la droite va prendre ses distances, l’arc républicain va être obligé de réagir. Mais non. Déception, à part quelques journaux (plutôt de gauche disons-le) et quelques personnages politiques (plutôt de gauche également, disons-le aussi) rien.

J’étais déception et tristesse. Colère même.

Mais très vite je compris que ce que j’avais espéré plus haut ne pouvait plus arriver en raison d’une chose très simple et efficace à l’œuvre depuis quelques temps :

LA DÉDIABOLISATION
*Musique qui fait peur avec des violons stridents comme dans les films d’horreur*

Tentons une anaphore (oui j’ai le droit moi aussi).

La dédiabolisation, c’est quand un sénateur UMP, Gérard longuet pour ne pas le citer, ancien ministre de Sarkozy, ancien membre d’Occident, rédacteur des statuts du Gud et du premier programme économique du FN (beau pedigree n’est-ce pas ?) déclarait il y a peu : « Marine Le Pen n’est pas son père. Jean-Marie Le Pen multipliait les provocations, comme par plaisir. Je constate que sa fille ne le fait pas. »

La dédiabolisation, c’est quand Nadine Morano, ancienne Ministre de Sarkozy, alors en difficulté pour le second tour des législatives déclarait : « J’en appelle très clairement aux électeurs du Front national, qui partagent nos valeurs, à se retrouver sur ma candidature ».

La dédiabolisation c’est quand le JDD, titre « Les femmes de droite ont de l’avenir » (parlant de Lagarde, NKM, et Le Pen).

La dédiabolisation c’est quand L’Express fait sa une sur les hypocrites de la politique en affichant les principaux leaders politiques mais pas Marine Le Pen (et pourtant).

La dédiabolisation c’est quand les chaînes d’info en continu offrent une heure de leur antenne a MLP un premier mai. Le jour de la fête des travailleurs. (tout un symbole)

La dédiabolisation c’est quand Manuel Valls, se fend d’une déclaration raciste contre les Roms, validant ainsi les positions du FN sur l’immigration. « [Les Roms] ont vocation à rester en Roumanie ou à y retourner » (Liste non exhaustive)

Quelle occasion manquée que ce tweet tout de même. Voici que le FN « s’auto-rediabolise », renoue avec ses origines les plus sombres. Mais non. Rien ne se passe.

Nous vivons une époque troublée. « Quelle épique époque opaque » dirait mon père. Pendant que le FN, cet idiot utile du libéralisme, se pose en défenseur des ouvriers, la troisième génération des ©Le Pen (la petite entreprise familiale de rancœur et de haine se porte bien. Merci pour elle) propose des amendements pour protéger toujours plus le patronat.

La paille de la dédiabolisation se transformera-t-elle en poutre électorale ? On peut le craindre. Et reviendront les jérémiades des partis dits de gouvernement…Les appels au vote futile… On leur recommandera  alors l’excellente fable du garçon qui criait au loup

Bonus vidéo :

Docs ad Hoc : Le populisme au féminin par LCP

Mots-clés :

À propos de LaFranceapeur

Membre du comité central du redimensionnement d'images. Adepte du #goulagpourcertains. Gauchissss invétéré. Borisviantophile. Passe parfois sur #DPDA et parfois sur la Comète. #photononcontractuelle

Tous les articles par LaFranceapeur →

Articles connexes

2 avis sur “Dédiabolisation, piège à cons

  1. kkwak

    certain média du service publique ont joué leur rôle ces dernier temps !!
    (france2, France inter)
    j’ai peur qu’un jour, nous voyons la famille lepen sur le canapé de drucker

    Répondre
  2. Alice

    La mythe de la Blonde qui n’a pas de cerveau est échu. Le mythe qu’une femme peut-être aussi diabolique qu’un homme en politique est clairement identifié dans ce reportage . Oui parlons-en de la dédiabolisation des idées d’extrême droite du FN, il est bien de le faire.
    Il incombe à tous les citoyens de le faire, de marteler sans cesse dès que l’occasion nous est offerte de dénoncer l’idéologie primaire et fasciste de ce parti. Il incombe aussi aux journalistes de le faire. Il incombe aux intellectuels de s’engager un peu plus dans le monde civil. La résistance par les mots au quotidien. Je suis profondément atterrée de voir cette jeunesse s’engager dans cette voie. Pourquoi? Je me pose la question. Je crois en connaître les raisons. Même les peurs les plus grandes ne devraient pas tendre vers ce chemin. Il faut être vigilant. A voir pour les prochaines élections d’abord les municipales , le test et la suite… 2017.

    Répondre

Répondre à kkwak Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Gauchistes

fabu_landcorinneperpinyaClumsyLa Rédac'

Social

Gazouillis

Newsletter

Une semaine de Babordages par e-mail.